Question sur l'EMG et le Lyrica

Consultations spécialisées, auscultations, EMG

Modérateur: cousin54

Question sur l'EMG et le Lyrica

Messagepar Delph91 » Mer 30 Mai 2018 10:18

Bonjour à tous,

Tout d'abord merci d'avoir créé ce site qui est une mine d'informations.
Je suis nouvelle, j'ai 35 ans, et depuis le mois de janvier, suite à une cystite, j'ai déclenché plusieurs symptômes qui s'apparentent à la NP.
Mes symptômes les plus marqués : douleurs dans le bas ventre, plutôt vers le colob (parfois très fortes m'ayant conduites aux urgences), brûlures urinaires en permanence, picotements dans toute la zone génitale, et bien entendu la position assise qui est douloureuse.

Après avoir consulté plusieurs spécialistes et avoir fait beaucoup d'examens, on ne trouve pas la cause de mes douleurs.
J'ai donc consulté un neurologue, référencé sur ce site, qui a exclu la NP sur la simple base de l'auscultation et tests de sensibilité au niveau du périnée.
Je pensais justement après plusieurs recherches, que les personnes atteintes de cette maladie n'avaient pas de perte de sensibilité donc je n'ai pas bien compris pourquoi il a si vite exclu cette maladie.

Quoiqu'il en soit il m'a tout de même mise sous Lyrica à petite dose.
N'étant pas convaincue de ce rdv, j'ai pris rdv à l'hôpital Hopital de T. pour la fin du mois de juin.
Ma question est la suivante, peut être va-t-elle vous paraître un peu bête mais je n'ai pas trouvé de réponse sur le net.
Est ce que la prise du Lyrica peut fausser l'examen d'un Emg ?
Si tel est le cas j'attendrais d'avoir passé l'EMG pour le commencer.
Je vous remercie.
Delph91
 
Messages: 3
Enregistré le: Lun 28 Mai 2018 14:56

Re: Question sur l'EMG et le Lyrica

Messagepar helene pf » Ven 1 Juin 2018 17:11

Bonjour
Je ne pense pas que le lyrica soit une contre indication pour l'EMG ; le lyrica permet d'abaisser la douleur , mais ne "répare" pas le nerf ; l'EMG analyse la conductibilité du nerf qui est en souffrance ; l'EMG n'est pas fiable à 100% non plus .
72 ans.NP quotidienne depuis 1999,( douleurs occasionnelles + anciennes) opérée D et G à Nantes en 2002, environ 50% d'amélioration venue année après année. Douleurs restantes gérables => Peu de voiture et position assise réduite, avec coussin.( rivotril + paroxétine + relaxation/jour )
helene pf
 
Messages: 356
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Re: Question sur l'EMG et le Lyrica

Messagepar Delph91 » Mar 5 Juin 2018 16:15

Je te remercie Hélène pour ta réponse.

Jai rdv fin du mois de juin pour passer une EMG, en espérant en apprendre un peu plus sur ces douleurs qui me pourrissent la vie.

Une autre question, est ce que les douleurs dans la région du bas ventre sont aussi intenses dans le cadre d'une NP ? Je me suis retrouvée aux urgences tellement je n'en pouvais plus, et ces douleurs me provoquent de fortes brûlures urinaires en permanence... Mais évidemment rien dans les prises de sang ni les Ecbu.

Cest d'ailleurs à n'y rien comprendre, comment des douleurs aussi fortes ne se voient dans aucun examen, j'ai eu l'impression de ne pas être comprise du tout aux urgences, ce qui rajoute au malaise.
Delph91
 
Messages: 3
Enregistré le: Lun 28 Mai 2018 14:56

Re: Question sur l'EMG et le Lyrica

Messagepar helene pf » Mar 5 Juin 2018 16:51

Delph,
les douleurs dans le bas-ventre font souvent partie des douleurs "np" , les douleurs urétrales aussi et elles peuvent être insupportables en effet .De plus, les anti-douleurs classiques sont inefficaces.
Hélas, notre pathologie n'est pas assez connue et comme tu le dis: si rien ne se voit aux examens ....nous ne sommes pas pris(e)s au sérieux .
Les analyses sont faites pour éliminer toute autre pathologie; c'est lorsque toutes les analyses et examens ne révèlent rien que l'on peut penser à une NP...
72 ans.NP quotidienne depuis 1999,( douleurs occasionnelles + anciennes) opérée D et G à Nantes en 2002, environ 50% d'amélioration venue année après année. Douleurs restantes gérables => Peu de voiture et position assise réduite, avec coussin.( rivotril + paroxétine + relaxation/jour )
helene pf
 
Messages: 356
Enregistré le: Jeu 1 Mai 2014 16:07
Localisation: Nantes

Re: Question sur l'EMG et le Lyrica

Messagepar dec70 » Ven 15 Juin 2018 18:26

Bonjour,

Le lyrica n'interfère pas sur le résultat de l'EMG.
Le lyrica a pour but de ''couper" le signal de la douleur au niveau du cerveau, il n'agit pas sur le nerf lui mème.
L'EMG est la génération d' un courant électrique sur le trajet du nerf et la latence de ce courant permet d'analyser la conductivité du nerf.
dec70
 
Messages: 35
Enregistré le: Jeu 17 Avr 2014 14:43

Re: Question sur l'EMG et le Lyrica

Messagepar Delph91 » Mer 4 Juil 2018 16:43

Merci Dec 70 pour ta réponse.
Je voudrais tellement éviter de commencer à prendre ces traitements lourds mais je crois que je ne vais pas avoir le choix.

J'ai passé l'EMG en juin, l'examen est ressorti anormal En raison d'un temps de latence trop long mais le Dr pense que quelque chose a entravé le passage de l'électricité (genre endometriose qui a été exclu par la suite).
Le reste de l'EMG est normal.
Après ce sont des termes très techniques et je n'ai pas tout bien compris, le médecin ne pense pas que ce soit une NP mais sans grande conviction non plus.

Pour ma part j'ai vraiment l'impression que la douleur part du bas ventre pour irradier partout (uretre, aîne gauche, pubis gauche, rectum, parfois vagin mais c'est assez rare, coccyx, fesses) , elle ne part pas du bassin comme j'ai pu le voir dans beaucoup de témoignages, mais peut être que je me trompe...
La douleur du bas ventre ne me quitte rarement et la station allongée n'y change rien. En revanche elle ne me réveille pas la nuit mais si je me réveille elle revient vite.

Bref je suis toujours dans l'errance, tous mes autres examens sont normaux...
Dur de garder le moral.
Delph91
 
Messages: 3
Enregistré le: Lun 28 Mai 2018 14:56

Re: Question sur l'EMG et le Lyrica

Messagepar Louise2Ps » Lun 5 Nov 2018 21:40

Bonjour à tous,
Bonjour à Delph91,
J'ai passé mon EMG en ayant pris mes 300 mg de LYRICA quotidiens...
et l'EMG a bien authentifié une NP bilatérale évoluée...
Donc pas de soucis...
D'autant que l'examen peut faire mal.
j'ai failli perdre connaissance (malaise vagal) quand j'ai été piquée dans la petite lèvre droite.
A gauche cela a été, c'était tout à fait gérable...
mais à droite où je suis davantage atteinte j'ai tourné de l'oeil après avoir hurlé sans pouvoir me retenir...
du coup la neurologue voulait arrêter et ne m'a pas fait les mesures quand ils mettent leur doigt dans le rectum...
où ils y déclenchent les décharges électriques...
Je n'aurais pas supporté de toutes les façons.

Sinon, l'examen a majoré mes douleurs pendant 10 jours ensuite.
j'ai été obligée de me coucher 4 jours.
Mais je presente désormais une hypersensibilisation centrale...
du fait que j'ai été trop longtemps exposée à la douleur sans un traitement suffisant.
Cela fait d'ailleurs 2 ans que mon traitement ne me fait plus beaucoup effet en me calmant à 50 %...
si je n'ai pas d'autres douleurs... ailleurs...
Quand on tombe sur des soignants qui sont sensibles à la douleur du patient et à l'écoute,
malgré la douleur, j'ai bien vécu cet examen sur un plan psychologique.

Courage et amitiés.
Louise.
F - 53 ans
2004-05 Tumeurs pelviennes et blessure médullaire opérées
2013 Vessie neurogène secondaire : incontinence mixte infections
2018 NP EMG positif atteinte étendue bilatérale
Ttt Lyrica, Tramadol, Laroxyl, Xatral, Miorel
Fauteuil roulant, autosondages urinaires MDPH 80%
Louise2Ps
 
Messages: 61
Enregistré le: Mer 17 Jan 2018 01:13
Localisation: Nord - Lille


Retourner vers Le diagnostic

RUBRIQUE SANTE

PudendalSite vous propose plusieurs articles medicaux. Nous vous proposons une fiche complete sur la prostatite aigue ou chronique ainsi que sur la maladie de Lyme par piqure de tique.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron