l'oeuf ou la poule ?

Le nerf, les causes, les symptômes

Modérateur: cousin54

l'oeuf ou la poule ?

Messagepar Emilie.J » Mer 3 Oct 2018 18:54

Bonjour à tous,
absente du forum pendant plus ou moins deux ans, me voilà (hélas) de retour...
Diagnostiquée avec une pudendalgie bilatérale par mon neurologue (qui bosse avec Amxxx à Hopital de T.) qui a toutefois jugé l'EMG inutile et m'a mise sous laroxyl en me conseillant ostéopathie et patience, j'ai passé ces 4 années de séance d'ostéo en séance d'ostéo avec des augmentations et des diminutions de laroxyl et comme je suis quelqu'un de très zen, je prenais également du prozac et du lexomyl ...j'ai ralenti les 3 progressivement pour ne conserver que 10mg de laroxyl en mai de cette année.
Pendant 3 ans, j'ai été manipulée par voie interne avec une lente mais certaine progression, passant ainsi de douleurs 7/7 ou presque à progressivement des semaines avec une journée à 1, puis 2 jours jusqu'à presque 6 semaines sans douleurs ou presque... Peu à peu, mon cerveau parvenait à intégrer le fait que, certes, je ne ferais peut-être pas le marathon, mais que je pouvais vivre relativement normalement avec 3-4 séances d'ostéo par an et une petite gêne plus prononcée selon les périodes de mon cycle.Depuis décembre 2017 et après avoir changé d'ostéo et d'approche (plus de manip en interne), mes périodes de tranquillité sont passées à plus de 2 mois sans douleurs : imaginez : plus de 60 jours consécutifs sans souffrir du tout !!! Malheureusement, le 20 juillet, les douleurs sont apparues et ne sont plus reparties. Elles ont augmenté et les 3 séances d'ostéo effectuées depuis n'ont rien changé du tout. Le cercle vicieux de la rumination s'est enclenché, et inexorablement, les bouffées d'angoisse, puis la dépression dans laquelle je me trouve aujourd'hui, les deux pieds dedans, bien comme il faut. Ce sentiment affreux que beaucoup d'entre vous ont certainement traversé, cette idée qu'il n'y a aucune issue à ce calvaire... Bref, ce message n'étant pas très constructif, et mon intention n'étant pas de plomber le moral de ceux ou celles qui arrivent sur ce forum déjà dans un état d'angoisse insurmontable, je voulais vous poser une question qui en soi devrait être toute simple :
Est ce que se sont les nerfs endommagés qui provoquent des douleurs musculaires ou bien est-ce que ce sont les muscles trop contractés qui compressent le nerf ? Chez moi, les douleurs sont principalement d'ordre musculaire. Il m'arrive d'avoir des douleurs de types tiraillements au niveau du vagin ou de l'anus, mais ce sont surtout les cuisses, les mollets et les fesses qui me font un mal de chien. Du coup, les coussins ne me soulagent pas vraiment, la marche est difficile et l'assise encore pire. Je retourne voir mon neurologue dans 10 jours et j'ai rendez-vous avec le dr E.B qui vient à Paris une fois par mois. Ce dernier est réputé pour pencher en faveur d'un syndrôme myofascial... Et c'est vrai que le piriforme semble assez présent dans mon tableau... Mais je voulais votre avis :
Les muscles d'abord et les nerfs ensuite ou l'inverse ?
Comment être vraiment certain et surtout, quel traitement ensuite ?
Merci d'avoir pris le temps de me lire et surtout de me donner votre avis...
Pudendalgie depuis juin 2014 suite à luxation du coccyx.Douleurs musculaires multiples : fesses, jambes. Pesanteurs et douleurs perinéales.Trouble anxieux réactionnel. Traitement : 25mg Laroxyl. Suivi osteo et auriculothérapie.
Emilie.J
 
Messages: 164
Enregistré le: Lun 1 Sep 2014 10:29

Re: l'oeuf ou la poule ?

Messagepar gandalf06 » Jeu 4 Oct 2018 19:23

Je ne suis pas un spécialiste, étant atteint depuis peu mais ce que tu ressens ressemble à mon ressenti (même si dans mon cas je parlerais plus’ de gènes que de douleurs). As-tu essaye d’etirer tes muscles (piriformes, obturateurs int. mais aussi et surtout fessiers, ischios et adducteurs)? Depuis que je m’etirre ts les jours (j’ai remplacer ma séance de sport quasi quotidienne par 10-15 minutes d’etirrements), j’arrive à travailler normalement assis pendant 8h sans gêne ne ressentant les gènes plus que lorsque j’ai envie d’aller aux toilettes.
gandalf06
 
Messages: 3
Enregistré le: Mar 18 Sep 2018 08:28

Re: l'oeuf ou la poule ?

Messagepar Emilie.J » Dim 7 Oct 2018 15:39

Merci de ta réponse !
J'y pense aux étirements... Le seul truc, c'est que jusqu'à présent mon ancienne ostéo était tellement contre toute initiative personnelle que j'ai un peu peur. Il faudrait que j'essaye sur une semaine pour voir ce que cela donne. En tous cas, merci encore de ta réponse.
Pudendalgie depuis juin 2014 suite à luxation du coccyx.Douleurs musculaires multiples : fesses, jambes. Pesanteurs et douleurs perinéales.Trouble anxieux réactionnel. Traitement : 25mg Laroxyl. Suivi osteo et auriculothérapie.
Emilie.J
 
Messages: 164
Enregistré le: Lun 1 Sep 2014 10:29

Re: l'oeuf ou la poule ?

Messagepar gandalf06 » Dim 7 Oct 2018 21:02

Emilie.J a écrit:Merci de ta réponse !
J'y pense aux étirements... Le seul truc, c'est que jusqu'à présent mon ancienne ostéo était tellement contre toute initiative personnelle que j'ai un peu peur. Il faudrait que j'essaye sur une semaine pour voir ce que cela donne. En tous cas, merci encore de ta réponse.

Si tu veux des précisions, j’ai appliqué la méthode que Riteam a développé dans ces messages en concertation avec un ami osteo qui m’a dans un 1er remps manipulé au niveau du bassin. J’y ai ajouté les fessiers dont je ne crois pas qu’il parle car j’ai senti que ça fait parti des zones qui tiraees pas mal chez moi. Je t’invite à lire ses messages sur le forum et en discuter avec ton kine/ osteo
gandalf06
 
Messages: 3
Enregistré le: Mar 18 Sep 2018 08:28


Retourner vers Névralgie pudendale

RUBRIQUE SANTE

PudendalSite vous propose plusieurs articles medicaux. Nous vous proposons une fiche complete sur la prostatite aigue ou chronique ainsi que sur la maladie de Lyme par piqure de tique.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité