Renseignements

Le nerf, les causes, les symptômes

Modérateur: cousin54

Renseignements

Messagepar stella21 » Ven 20 Oct 2017 17:45

Bonjour. Alors voilà après 9 mois de douleurs, avis chez DB puis chez Dr D..... Je n aurais pas une NP canalaire donc pas une vraie NP selon les médecins. Par contre, ils me parlent tous d un phénomène d hypersensibilité de la zone car j ai les fesses qui me brûlent, anus, arrière des cuisses avec un SM et pr les professionnels de santé c est le plus compliqué à soigner et l opération est fortement déconseillée dans ce type de cas. J ai fais deja bcp de kine et un protocole de rééducation. Enfin, on me parle aussi de syndrome de releveur de l anus... en fait, je ne sais plus quoi penser. Qui a ce phénomène ?
Paraît il que dans la NP pure on a vraiment un point de douleur très localisé ? (Moi c est partout Avec allodynie partout)... merci bonne journée
stella21
 
Messages: 24
Enregistré le: Mar 31 Jan 2017 16:42

Re: Renseignements

Messagepar miolichri » Sam 21 Oct 2017 11:53

bonjour Stella21 et tous les autres,
à la lecture de ton message, je serais bien un peu dans ton cas, du fait de la spécificité de mes douleurs, plutôt anales
ou rectales. Il est vrai que depuis le début de mes douleurs (2008) j'ai passé plusieurs examens, vu de nombreux spécialistes,
dont le Dr A. à Hopital de T., le Dr B. d'AIX, et d'autres médecins locaux. Certains ont évoqué à l'époque une névralgie pudendale,
avec aussi un syndrome myofascial. Après une courte période d'accalmie, les douleurs sont revenues, très intenses,
et surtout localisées au niveau anal et rectal, ce qui me fait douter de l'existence d'une simple NP ? Sur les conseils de mon
gynéco, je recommence une série d'investigations, notamment j'ai pris RV chez un gastro-entérologue pour faire le point
de ce côté-là. Personne ne m'a parlé des muscles releveurs de l'anus, mais bien entendu, j'ai fait des recherches sur INTERNET
dans ce domaine, et je m'interroge. Ce qui est pénible dans ces pathologies, c'est qu'il faut souvent suggérer aux professionnels
de la santé consultés, les directions à exploiter. Je suis parfois découragée par cet état de faits, néanmoins je continue à me
battre pour que l'on trouve enfin la cause de mes douleurs, car ce n'est pas possible de vivre normalement, même avec
beaucoup de patience, compte tenu de leur intensité, et de tous les désagréments qui en découlent. Cordialement. Micheline
Douleurs depuis 2008 - divers traitements médicamenteux - 1 infiltration - kiné - ostéopathie - TENS...
miolichri
 
Messages: 153
Enregistré le: Lun 7 Avr 2014 15:00

Re: Renseignements

Messagepar françoise » Dim 22 Oct 2017 07:46

Bonjour Stella,
suis à peu près dans la même situation que toi,pas de syndrome canalaire,donc pas d'opération évoquée.Mes douleurs voyagent selon les jours,région périnée évidemment,intensité variable également.J'en ai pris mon parti,je vis avec,normalement,j'ai bien compris qu'on ne peut pas me proposer de solution miracle,donc j'ai arrêté depuis un moment de chercher et je mets plutôt mon énergie à gérer ça au quotidien,sans que cela empiète sur ma qualité de vie :)
60 ans,infirmière cadre en gériatrie;N.P depuis avril 2013,origine présumée problème piriforme gauche,non opérable,non infiltrable..Echec kiné,ostéo,thérapie neurale;suivi sophro,consult.douleur.Lyrica (actuellement en sevrage progressif),Tramadol 100 retard.
françoise
 
Messages: 321
Enregistré le: Mar 8 Avr 2014 21:19
Localisation: Suisse

Re: Renseignements

Messagepar jf37 » Dim 22 Oct 2017 13:43

Bonjour à tous

Pouvez vous m'éclairer sur le point suivant Stella et Françoise ?

Comment les médecins peuvent t-il dire que cela n'est pas canalaire ? sur quoi se basent t_ils ?

On me dit aussi que cela semble venir du piriforme mais ils n'expliquent pas vraiment .

Cordialement
jf37
 
Messages: 13
Enregistré le: Jeu 4 Mai 2017 13:43

Re: Renseignements

Messagepar françoise » Dim 22 Oct 2017 15:33

Alors si je me souviens bien,pas de point douloureux à l'examen interne,confirmé par les manip. en interne également :oops: de l'ostéo.
Après je pense que le spécialiste a eu aussi d'autres critères,entre autre par anamnèse, mais c'était il y a plus de trois ans donc c'est un peu flou pour moi...Je l'ai vu deux fois et les deux fois il a eu le même discours,c'était évident pour lui,donc voilà,je fais confiance.
On pense qu'il y a un phénomène douloureux inflammatoire chronique pour moi dû au virus de l'herpès 2,c'est une hypothèse,impossible à confirmer mais fort probable..et comme on ne se débarrasse jamais de ce petit copain,donc...voilà,voilà... ;)
60 ans,infirmière cadre en gériatrie;N.P depuis avril 2013,origine présumée problème piriforme gauche,non opérable,non infiltrable..Echec kiné,ostéo,thérapie neurale;suivi sophro,consult.douleur.Lyrica (actuellement en sevrage progressif),Tramadol 100 retard.
françoise
 
Messages: 321
Enregistré le: Mar 8 Avr 2014 21:19
Localisation: Suisse

Re: Renseignements

Messagepar jf37 » Mer 25 Oct 2017 14:28

Merci pour la réponse Françoise

Bonne journée
jf37
 
Messages: 13
Enregistré le: Jeu 4 Mai 2017 13:43

Re: Renseignements

Messagepar miolichri » Mer 31 Jan 2018 14:04

Bonjour,
Suite à mon message du 21 octobre 2017, j'ai eu hier mon RV avec une gastro de ma région, docteur très agréable, à l'écoute,
connaissant apparemment la névralgie pudendale et ses conséquences sur les douleurs ano-rectales. Elle travaille en
collaboration avec l'équipe qui remplace plus ou moins le Dr A. à Hopital de T.. Elle m'a diagnostiqué, en lien avec la NP, une
dyschésie, une petite rectocèle. Compte tenu de mes autres problèmes de santé, à savoir tumeur au sein en 2015, suivie
d'un traitement d'hormonothérapie pdt 5 ans, elle est le 3ème médecin à me dire que ce traitement augmentent les douleurs,
notamment celles d'une NP déjà existante (dans mon cas, depuis 10 ans). L'hystérectomie n'est pas étrangère non plus au
déclenchement de la NP, (j'ai été opérée en 2008), l'endométriose également (j'en ai souffert durant de longues années avant
d'être ménopausée)... en conclusion, elle m'a prescrit diverses choses pour diminuer cette dyschésie, accompagnée de gaz,
de faux besoins, et d'impression de corps étranger en permanence dans le rectum. Pour votre info, voici ces médicaments :

SMEBIOCTA - DULCOGAS et MELAXOSE. Je vais commencer ce traitement en début de semaine prochaine et je reviendrai
sur le forum pour donner mes impressions.
Par ailleurs, elle m'a conseillé une kiné qui pratique le bio-feedback, à voir aussi.
Voilà, je tenais à faire passer ces informations. Cordialement. Micheline
Douleurs depuis 2008 - divers traitements médicamenteux - 1 infiltration - kiné - ostéopathie - TENS...
miolichri
 
Messages: 153
Enregistré le: Lun 7 Avr 2014 15:00


Retourner vers Névralgie pudendale

RUBRIQUE SANTE

PudendalSite vous propose plusieurs articles medicaux. Nous vous proposons une fiche complete sur la prostatite aigue ou chronique ainsi que sur la maladie de Lyme par piqure de tique.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron