NP ou prostatite?

Le nerf, les causes, les symptômes

Modérateur: cousin54

NP ou prostatite?

Messagepar Samava » Mer 21 Mai 2014 17:14

Bonjour,

j'appelle à vos conseils car je ne comprends pas si j'ai une NP.

Je vous explique: j'ai des douleurs au niveau des cuisses. La douleurs n'est pas localisée dans un point, mais c'est comme si elle "bougeait". Parfois c'est l'avant cuisse, parfois l'intérieur de la cuisse, parfois j'ai comme une impression de froideur au niveau des fesses. J'ai eu une forte douleur au niveau du périnée pendant 2/3 jours qui a disparu depuis au moins une vingtaine de jours. J'ai pas de troubles urinaux ou sexuels. La gêne me prend juste les cuisses, pas le périnée, ni les testicules. J'ai une hypertrophie de la prostate (échographie), mais je ne sais pas si une infection prostatique peut causer quelque chose de ce genre. La douleur est survenue après un rapport non protégé (très stupide je le sais), j'ai ressenti une forte douleur au périnée (3 jours) et puis douleur aux jambes pendant au moins 20 jours. J'ai pris du Bactrim pendant 10 jours.

Serait-il peut être une prostatite? ou les symptômes initiaux de la NP? ou bien une forme d'allergie à l'antibiotique?

Je vous remercie du temps dédiée
Samava
 
Messages: 3
Enregistré le: Mer 21 Mai 2014 16:55

Re: NP ou prostatite?

Messagepar Digitale » Lun 26 Mai 2014 10:29

Bonjour,
Ça peut être tout et n'importe quoi. Il faut voir un spécialiste , on ne peut rien dire ici.
Femme 25 ans. Symptômes depuis octobre 2013, EMG puis diagnostiquée NP gauche en décembre 2013. Lyrica 100mg/jour bénéfique. 2 infiltrations en 2014, échec mais confirme NP. Opérée le 20 octobre 2014 à aix en provence. Arrêt du lyrica février 2015. Plus aucun traitement. Soulagement 90%
Digitale
 
Messages: 416
Enregistré le: Sam 19 Avr 2014 17:51

Re: NP ou prostatite?

Messagepar cihani » Jeu 5 Juin 2014 00:44

Bonjour Samava,

comme le dit Digitale, il faudrait que tu vois un spécialiste.

Pour la prostate, je suis dans le même cas que toi. Sache que pour tous les hommes, la prostate augmente de volume et presque tous les hommes auront des cellules cancéreuses (c'est joausse).
Mais y'a pas à s'en faire, le radiologue, me disait un volume alarmant 37cm3 je crois, alors qu'à 20 ans elle est de 20cm3. L'androlgue m'a dit un peu volumineuse mais rien d'alarmant.
Il faudrait que tu vois un spéciliaste pour ca aussi, pour qu'il puisse juger de la texture, via toucher.

Seule le scrotum est innervé par le nerf pudendale, c'est sensitif.

Mais les symptomes NP et prostatite sont proches.
Essaye de trouver un andrologue=>il pourra te faire faire des tests pour une eventuelle prostatite, et normalement connait bien la NP. J'en ai vu un sur Paris, et m'a bien aidé au début.
cihani
 
Messages: 170
Enregistré le: Dim 1 Juin 2014 10:49

Re: NP ou prostatite?

Messagepar Samava » Dim 29 Juin 2014 13:27

Bonjour,

je poste un peu de nouvelles. Je suis allé voir un urologue, il m'a touché la prostate et me dit "ici ya rien du tout", échographie, puis il me touche à un endroit très précis et il me dit "toussis!" et puis "encore!", puis il touche de l'autre coté et me refait tousser et exclame "principes de hernies inguinales bilatérale!".

Il me dit que mon intestin ferait pression sur des nerfs situés dans le canal inguinal (il me semble, un truc comme ca), bref mes nerfs sont stimulés et il m'a donné seulement un anti-inflammatoire suppositoire pendant 10 jours. Les symptômes devant, selon lui, disparaître bientôt.

Je reste toutefois perplexe, car tout est né d'un rapport non protégé, il me semble assez bizarre que l'hernie se manifeste en même temps que l'infection urogénitale (dont je suis sur d'avoir eu/d'avoir). Cela serait quand même assez rigolo.

Mes questions seraient alors:
1)est-ce possible qu'une infection urogénitale provoque une névralgie pudendale?
2)serait-il possible que ce que me dit l'urologue soit vrai? hernies qui stimulent mes nerfs (dont le pudendal? anatomiquement possible??). Opération chirurgicale alors?

Un grand merci à vous tous
Samava
 
Messages: 3
Enregistré le: Mer 21 Mai 2014 16:55

Re: NP ou prostatite?

Messagepar coussinette » Dim 29 Juin 2014 17:29

Il y a un nerf, l'ilio-inguinal, qui innerve plutôt l'aine (plus latéral que le pudendal) et le haut de la cuisse.

La NP ne peut se déclencher uniquement d'un rapport non protégé, as tu eu des examens pour éliminer toute cause infectieuse liée à ce rapport ? Par contre, parfois il est parfois possible qu'une petite infection locale, sans qu'on comprenne vraiment pourquoi, fasse flamber une pathologie pudendale sous jacente...

Le pudendal ne semble pas en cause chez toi, mais ce n'est que mon avis de derrière mon écran. ;)

Prend un autre avis d'urologue, ou d'un neurologue peut-être, si tu veux être sûr, car toute intervention qui serait "inutile" présente un risque d'aggraver tes douleurs si elles sont d'origine neurologiques...
Névralgie clunéale droite - suivi Nantes- opérée juillet 2013
Reprise à temps partiel en 2014, environ 50% d'amélioration avec l'opération
Laroxyl, Ixprim, Versatis, et toujours beaucoup de précautions.
2015 : début des symptômes à gauche, opérée en septembre 2016
coussinette
 
Messages: 595
Enregistré le: Lun 7 Avr 2014 15:38

Re: NP ou prostatite?

Messagepar Samava » Lun 30 Juin 2014 09:56

Salut Coussinette,

merci de ta réponse!

afin d'écarter des causes infectieuses liées à mon rapport non protégé (je maudis ce jour tous les jours depuis 2 mois) j'ai effectué urinoculture, analyse du sang et spermoculture, toutes négatives. Je pense refaire une spermoculture (la précédente à mon avis était peu fiable car pour des problèmes de timing je suis resté en abstinence qu'1 jour et demi 8-) quand tout le monde conseille plutôt 3-5 jours mais bon je ne sais pas si cela changera qq chose, de plus que je suis plein d'antibiotiques, dans le doute je réessaie si la bactérie est peu sensible à la ciprofloxacine). Je voudrais bien procéder aussi à des tampons urétraux pour détecter chlamydia, uréoplasme, et mycoses, on sait jamais. J'insisterai pour qu'on me fasse un test de Meares et Stamey. Après cela, si rien n'est détecté ce ne sera pas un problème d'origine infectieuse probablement.

Je dois avouer que depuis que je prends de la ciprofloxacine (2x500 depuis 9 jours), le matin je me sens assez bien, la douleur aux scrotum/fesses/jambes retourne le soir, si c'est une bactérie (difficilement identifiable? peu sensible?) je ne sais pas quelle cochonnerie j'ai choppé chez cette meuf, j'espère que l'antibiotique fasse effet à la longue.

Je souhaiterais faire des contrôles neuromusculaires aux jambes si tous mes tests seront négatifs.
A mon avis les hernies inguinales ne jouent aucun rôle, je dois les avoir toujours eues de manière asymptomatique et l'urologue les a découvertes par hasard l'autre jour. Mais sait-on jamais, peut être qu'il a raison.

A bientôt, je vous tiendrai au jus.
Samava
 
Messages: 3
Enregistré le: Mer 21 Mai 2014 16:55


Retourner vers Névralgie pudendale

RUBRIQUE SANTE

PudendalSite vous propose plusieurs articles medicaux. Nous vous proposons une fiche complete sur la prostatite aigue ou chronique ainsi que sur la maladie de Lyme par piqure de tique.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités