question: Syndrôme de Maigne + NP

Hémorroïde, endométriose, syndrome du piriforme...

Modérateur: cousin54

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar Christine64 » Lun 27 Mar 2017 19:13

http://www.urofrance.org/nc/science-et- ... aigne.html

j'ai trouvé ça, c'est le Dr Lab--- qui le décrit !!!! te reconnais-tu dans ceci ?
début maladie 2007 - diagnostiquée NP en 2008 - Ne supporte aucun médicament- Tramadol, Rivotril et Tens.NP confirmée janvier 2014 - confirmation à Nantes en mai 2014 NP et NC - pas opérée.
Janvier 2015 suivie à Toulouse à l'hôpital PPR pour éventuel implant d'un NS. Depuis plus de nouvelles de Toulouse
Christine64
 
Messages: 1550
Enregistré le: Lun 7 Avr 2014 16:26

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar cya » Mar 28 Mar 2017 09:31

Bonjour,

Oui, j'ai lu toute la litterature possible sur Maigne, mais également sur les nevralgies (pudendales, cluneales, ilio-inguinales, etc...). En fait, je me reconnais dans les 2...
J'ai TOUS les symptomes (douleurs et brulures) d'un Maigne : charnière D12-L1, abdomen D, hanches D+G, pli-inguinaux D+G, lombaires D+G, pubis.
Mais j'ai aussi quelques symptomes NP : position assise, brulure entre anus et scrotum, parfois gêne dans le penis, toucher rectal à droite douloureux, etc...
J'ai également des symptomes dans tout le dos, des picotements, et une hypersensiblité de la peau du dos.
La peau dans les zones douloureuses est aussi hyper-sensible au palper-rouler ou au frotement, provoquant des brulures.
La marche soulgeant tout cela, sans tout enlever tout de même...

Tout à commencer par des douleurs lombaires et a peu a peu évoluer, d'abord plutot à droite, maintenant bi-laterrale.

Ce serait un comble d'avoir les 2 problèmes ! J'ai dans l'espoir que la NP soit la conséquence d'un Maigne. Et qu'en rêglant ce dernier, la NP se soigne d'elle-même je rêve peut-être...

Il y a 3 semaines, j'ai eu une infiltration sous scanner du nerf pudendal droit (Hopital Hopital de T., Prof Amare.... Résultat peu encourageant, les douleurs sont plus importantes depuis (brulures zone anale et jsuqu'au scrotum). Les douleurs semblent un peu s'attenuer maintenant, mais c'est pas génial. Selon le prof Amare... à Hopital de T., il suspecte également un syndrome de Maigne associé.

Je me suis décider à aller voir le docteur Mai... directement pour avoir son avis (vendredi dernier). Selon lui, il est fort probable que j'ai un syndrome de Maigne. J'ai déjà été manipulé par mon ostéo 2 fois pour ce syndrome sans résultat. Le docteur Mai... m'a également manipulé vendredi dernier, à ce jour pas d'amélioration flagrante... Je le revois dans 7 jours...

Voila, voila... Moral dans les chaussettes... D'autant plus que je ne suis pas très soutenu par ma petite famille... je ne m'étendrais pas sur ce point.

Merci pour vos messages et au plaisir de vous lire...
cya
 
Messages: 22
Enregistré le: Jeu 9 Mar 2017 09:11

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar maluna » Jeu 18 Jan 2018 19:00

Je suis exactement ds cette situation,mes symptômes correspondent au Synd de maigne, synd pirif ...j'ai donc voulu vérifier et ai consulté le Dr Maigne à paris...
d'abord j'ai été surprise des dispo,pratiquement pas d'attente...
le jour J, sommes 3 , 1 pers ds cabinet, 2 en salle d'attente,et là stupéfaction,les consultations durent 10 mn chrono,vraiment,et les mmmmmêmes mots d'au revoir : Je pense qu'il faudra plusieurs séances,à ds 15 jrs...
Cela mots pour mots à chacunes...
J'ai eu droit à mes 10mn,c peu pour un diagnostic aprés 4années se symptomes qui se multiplient...j'ai un passé chirurgical important au nivo des lombaires, bah,meme pas peur,manipulation de cracages !!!!!!!!!!!! :oops: :oops: :oops: :oops:
J'y suis pas retournée,etj'ai failli m'étrangler lors du réglement de 130euros
En tout cas suis repartie sans diagnostic,sans avis, juste avec la trouille d'avoir ete ainsi manipulée...c'était pourtant ma piste préferée qd à l'origine de mes soucis...
41 ans, Sympt cystite persistants Avril 13, suspicion n.p Août 13
Diag Fév 14 par Dr Baut: N.p droite supposée et Synd- Myof , infiltration proposée puis annulée,
Neurotin proposé 900mg par jour, jms dépassé 300mg ,kiné/ostéo
Mai 14 en voie de guerrison,Sep-oct 14 rechute...
maluna
 
Messages: 444
Enregistré le: Lun 7 Avr 2014 16:52

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar maluna » Jeu 18 Jan 2018 19:08

Pour moi je souffre de synd de maigne depuis mon enfance,douleurs projetees cause opération des lombaires,cicatrice a droite, importante,et une certaine allodynie nivo hanche,cuisse droite depuis...puis chute en 2013 sur fesse droite,ischion, et depuis synd pirif et qq sensations np...
Personne ne fait jms le lien et je trouve ça énorme :oops:
41 ans, Sympt cystite persistants Avril 13, suspicion n.p Août 13
Diag Fév 14 par Dr Baut: N.p droite supposée et Synd- Myof , infiltration proposée puis annulée,
Neurotin proposé 900mg par jour, jms dépassé 300mg ,kiné/ostéo
Mai 14 en voie de guerrison,Sep-oct 14 rechute...
maluna
 
Messages: 444
Enregistré le: Lun 7 Avr 2014 16:52

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar Meheriocannelle » Mer 21 Mar 2018 18:01

Bonjour,

J'ai été opérée d'une hernie L4-L5 il y a 10 ans et j'ai des psoas spasmés avec une névralgie ilio-inguinale.
Cette névralgie ilio-inguinale est arrivée quasi en même temps que les premières brûlures urétrales.
J'ai vu le Dr. Ma...trois fois. J'ai été très étonnée par le craquage vertébral (et le prix). En principe les ostéos prennent des pincettes avec mon opération. Cela m'a soulagée la première fois au niveau du dos mais cela n'a rien fait concernant les brûlures. Ensuite ça ne m'a plus rien fait. La seule possibilité selon lui et Amar de l'hôptital T, c'est l'infiltration.
A ce jour, j'ai subi un EMG à l'hôpital T à Paris et le diagnostic est le suivant:
- pas d'atteinte basse du nerf
- une atteinte dite "haute" indiquant une lésion du nerf au niveau S3-S4.
Les causes peuvent être selon le spécialiste:
- soit l'atteinte des ligaments utéro-sacrés par l'endométriose. Je suis en protocole PMA et c'est vrai que l'hyperstimulation ovarienne aggrave les symptômes.
- soit une atteinte radico-medullaire.
C'est super, ce sont les deux problèmes que Dr. B. à Aix avait balayé de la main en me ressortant son syndrome myofascial...J'aurais l'occasion d'en reparler avec lui le 7 Avril...
Personnellement je pense que ce sont les deux. Il y a de l'endométriose et les anti-inflammatoires soulagent un peu mais pas complètement. Mais l'inflammation des ligaments utéro-sacrés n'arrangent pas l'inflammation nerveuse.
Mais d'un autre côté, les problèmes de dos sont réapparus deux mois avant que les brûlures ne commencent. Mon problème est en L4-L5, ça engendre souvent un problème T12-L1-L2 d'où le syndrome de Maigne, la névralgie ilio-inguinale et les psoas spasmés. Mais je pense que ça joue aussi sur les niveaux inférieurs. Ce n'est pas pour rien si j'ai de la paresthésie sur le dessus du pied dans le gros orteil à droite, un élévateur de l'anus et un obturateur interne un peu trop contactés. Alors oui je pense que NP, syndrôme de Maigne, douleurs dorsales et lombaires s'imbriquent.
Maintenant ma réflexion pour mon cas est le suivant:
- Est-ce que le renforcement du dos et des muscles paravertébraux qui sont hypotoniques avec mon kiné suffira à amoindrir les douleurs?
- Est-ce que je décide de poursuivre le protocole FIV dans le but d'une grossesse en pensant que ça va soulager l'endométriose et les douleurs neuropathiques?
Pas facile tout ça...
36 ans, opérée L4-L5 2008, sciatique (Mars 17), Brûlures urétrales constantes (mai 17)
Diag Amar: név. ilio-inguinale (Jui 17), NP évoquée (Mars 18), EMG positif (Mars 18)
Diag Aix: Vestibulodynie Oct 17, Vulvodynie + syndrome myofascial (Jan 18).
Laroxyl (8 gouttes)-kiné, osthéo
Meheriocannelle
 
Messages: 9
Enregistré le: Ven 21 Juil 2017 18:05

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar cya » Jeu 29 Mar 2018 13:38

Bonjour,

Je suis un homme de 40 ans et j'ai aussi une imbrication du syndrome de Maigne, névralgie Ilio-inguinale / pudendale.
On m'a découvert une petite hernie mediane L4-L5 il y a 2 semaines, selon le neurochirurgien, rien à voir. Elle serait trop petite pour générer ces problèmes.

J'ai également consulté le professeur Ama... à Hopital de T., vu une dizaine de fois le docteur Maig..., le docteur Bautr d'Aix :

- Hopital Hopital de T. (prof Amar...) : suspiscion nevralgie Ili-inguinale et/ou pudendale et/ou Maigne. EMG pudendal négatif, infiltration Alcock et pince ligamentaire négative.
- Dr Maig... : manipulé 3 fois sans succès, 2x infiltrations D12-L1 "en aveugle" amélioration 25%, re-manipulé 3 fois rien, infiltration sous radio D10-D11 rien
- Dr B. : obturateur interne hyper-tendu, propose infiltration Botox et faire kiné (40 séances avec une spécialiste qu'il connait bien, sans succès).
- Neurochirurgien : découverte petite hernie L4-L5 qui n'était pas présente 2 mois après mes premières douleurs (j'avais déjà fait un IRM de controle préscrit par Amar...), j'ai eu une infiltration sous radio "pour voir ce que cela donne".

Je dois faire justement mon infiltration Botox de l'obturateur interne Samedi 7/04 à Paris (RDV 17h), peut-être qu'on se croisera...

je suis sous 15 gouttes Laroxyl et 2x75mg Lyrica. Des jours la douleur est difficilement tenable...

Sinon, je ne sais plus quoi faire....
cya
 
Messages: 22
Enregistré le: Jeu 9 Mar 2017 09:11

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar Riteam » Sam 14 Avr 2018 22:26

Comme je l'ai déjà noté dans plusieurs de mes messages ces pathologies que vous mettez en avant sont étroitement liés est leur cause commune est la rétraction du biceps fémoral ( l'un des muscles ischio-jambiers ) .

Le problème est que les modéles anatomiques "topographiques " analysent le bas du dos (jusque T12-L1 et le fameux conflit de Maigne ) , le pelvis et les jambes comme des entités différentes et sont donc inadéquates pour prendre en compte notre syndrôme qui est plutôt "transversal" .

Les muscles ischio-jambiers qui sont rétractés provoquent une tension au niveau du ligament sacro-tubéral avec qui ils sont en continuité anatomique via le tendon du biceps fémoral .

Le bassin et le sacrum se mettent en rétroversion avec en corollaire un déséquilibre de l'articulation sacro-iliaque .De cette manière la lordose naturelle de la colonne vertebrale disparaît , facteur des syndromes vertebraux .

le plus importan est que d'un point de vue musculaire le piriforme , les psoas et l'obturateur interne se mettent en contraction permanente afin de ramener le bassin en équilibre , en état neutre . Même chose pour le fascia pelvien qui est en tension permanente . Les nerfs , dont notamment le nerf pudendal , sont irrités ...
Riteam
 
Messages: 247
Enregistré le: Mer 15 Oct 2014 15:40

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar cya » Mar 17 Avr 2018 04:22

Bonjour,

Merci pour ce message très détaillé.

Mais cela fait maintenant 2 ans que j’assouplis mes ischio jambiers, et je ne constate aucune amélioration.
Bien sûr je suis plus souple, avant j’etais a 25cm du sol du bout des doigts. Maintenant, je touche presque le sol...

Peut être que je ne travaille pas les bons muscles ?
cya
 
Messages: 22
Enregistré le: Jeu 9 Mar 2017 09:11

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar Riteam » Mar 17 Avr 2018 11:21

Peut-être ...

En théorie , il y au moins 4 possibilités ( donc liste non exhaustive à priori ) :

- Ischios rétractés : cas déjà évoqué et le plus crédible

- quadriceps ( et psoas ? ) rétractés : bassin en ANTEVERSION cette fois -ci . Les conséquences pour le pelvis sont identiques ...Allongé sur le ventre , quand on plie les genoux , les talons doivent toucher les fessiers si quandriceps pas rétracté .

- adducteurs rétractés : bassin en antéversion . A voir le rôle des mucles obliques dans ce cas . Mais c'est un cas plus propice aux pubalgies probablement . Néanmoins , dans mon cas personnel , j'avais 2 pubalgies devant et 2 tendinopathies aux ischio-jambiers associés , découvertes en scintigraphie .

- déséquilibre de l'axe horizontal du bassin : un pied plus court que l'autre par exemple ...Ce cas j'y crois pas trop pour nous , les différences de longueurs des memebres inférieurs existent depuis la naissance pratiquement , le corps s'y est déjà adapté sans doute , mais à vérifier quand -même si rien d'autre ne " filtre " ...

A noter que le décilic chez moi c'était mes visites chez l'osthéopathe : en 1 an il m'a replacé le bassin qui "vrillait " au moins 3 fois ( et même plus avec le temps ) . Je me disais que s'il se déplace sans cesse , il y a bien une force qui le ramène en déséqulibre ...
Riteam
 
Messages: 247
Enregistré le: Mer 15 Oct 2014 15:40

Re: question: Syndrôme de Maigne + NP

Messagepar cya » Jeu 19 Avr 2018 09:13

Salut,

J'ai passé il y a quelques jours une radio EOS assis/debout qui inspecte la position en 3D.
Voici le CR (qui est un peu complexe) :

-----------------
Le bassin ne montre aucun déséquilibre frontal significatif. Par contre, il existe une tendance à une rétroversion du bassin de 13,5°, le tout s’accompagnant d’un petit décalage rotatoire iliaque antérieur gauche qu’on mesure cependant en position debout qu’à -1° en 3D.
En position assise, on ne modifiera pas cette statique ni l’équilibre du bassin. La position assise majorera légèrement le décalage rotatoire iliaque antérieur gauche passant à -4°.
Le rachis dans son ensemble est rectiligne et ne présente aucune courbure péjorative. La ceinture scapulaire reste globalement horizontale.
Dans le plan sagittal, la verticale de C7 est légèrement décalée en arrière du bord postérieur du sacrum. On gardera une bascule postérieure de la charnière dorsale, le sacrum reste décalé par rapport aux têtes fémorales.
Le bilan des paramètres pelviens va retrouver une incidence limite supérieure de la normale à 56°. Par rapport à cette incidence, on notera que la pente sacrée perd 7° ce qui est en-dessous de la valeur de la rétroversion. La gîte de T9 est relativement élevée à 14°. La lordose lombaire perd 5° environ. La cyphose dorsale reste subnormale.
Entre position debout et assise, on notera une mobilité restant relativement limitée avec un différentiel de 13° au niveau de la pente sacrée, et un différentiel plus important au niveau du plan de Lewinnek de presque 20°.
La gîte de T9 se minore. On minore également sensiblement de plus de 30° la lordose lombaire, ce qui mène à un aspect presque verticalisé et une charnière dorso-lombaire quasiment alignée sur le sacrum. La cyphose dorsale va perdre également une vingtaine de degrés.
Le reste de l’examen montre un canal rachidien de taille normale, pas d’anomalie morphologique des corps vertébraux.
On retiendra un rachis cervical plutôt légèrement antéfléchi et rectiligne sans discopathie réellement significative, de même qu’au niveau dorsal sur la charnière dorso-lombaire et globalement sur l’ensemble du rachis lombaire où les espaces intervertébraux semblent globalement relativement bien préservés.
Les sacro-iliaques sont satisfaisantes. Les interlignes coxo-fémoraux ne montrent d’anomalie franche, l’interligne est peut-être limite du côté gauche. Les interlignes fémoro-tibiaux restent conservés y compris du côté droit, siège de la ligamentoplastie sur ces clichés. Il n’existe pas d’asymétrie au niveau talo- crural. Les membres inférieurs restent globalement en extension.
-----------------

Qu'en penses-tu ?
cya
 
Messages: 22
Enregistré le: Jeu 9 Mar 2017 09:11

PrécédenteSuivante

Retourner vers Associées, secondaires ou consécutives à la névralgie pudendale

RUBRIQUE SANTE

PudendalSite vous propose plusieurs articles medicaux. Nous vous proposons une fiche complete sur la prostatite aigue ou chronique ainsi que sur la maladie de Lyme par piqure de tique.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité