Les causes "psy"

Hémorroïde, endométriose, syndrome du piriforme...

Modérateur: cousin54

Les causes "psy"

Messagepar jonathan » Dim 30 Aoû 2015 11:56

Bonjour à tous,

Je sais que beaucoup s’énerve quand on leurs dit "c'est dans la tete"
Mais apparement pour de nombreux cas c'est vrai l'expression "c'est dans la tete" est juste une explication maladroite et pejortive
Pour ma part le dr Lab___ de Nantes et un médecin spécialisé dans l' "analyse du corps dans sa globalité" (en gros)
En a conclut que pour mon cas il est très fortement probable que ce soit une hypersensibilité à la douleur et a la maladie lié ou due à mon corps qui est tendu et mon esprit qui est stréssé (probleme de globule blanc de tyroide etc)

Dans mon cas je suis tres sensible a la temprature, au son, aux emotions etc et je developpe moi meme des douleurs non justifié (nottemet des brulures aux mains que personne n'a jamais su expliqué sur le plan physio"

Donc le problème est long et complexe mais pas impossible a résoudre
Pour beaucoup d'entre nous nous sommes a 90% responsable de la guérison (ou non)
Donc a base de medecine douce, osteo, sports possibles, se changer les idées etc
Selon le Dr Lab___ beauoup voit leurs douleurs disparaitre du jour au lendemain avec bien sur le risque qu'elle reaparaisse (choc emotionelle, periode de stress etc)

Derniere info : 30% de la population on se nerf coincé ou abimé, mais sans pour autant en souffrir
Homme 25 ans, NP depuis Avril 2015. Traitement : Lyrica + Kine. Douleur en "montagne russe"
pas d'utilisation de coussin
jonathan
 
Messages: 33
Enregistré le: Mar 9 Juin 2015 16:52

Re: Les causes "psy"

Messagepar Digitale » Dim 30 Aoû 2015 13:49

Les symptômes ont commencé avec mon ex, c'était une relation catastrophique qui me faisait beaucoup souffrir.
A la rupture, ils se sont amplifiés. Mais en même temps j'ai eu une infection a chlamydia qui aurait créé une inflammation et réveillé le nerf.
Donc oui, ya une part de psy dans le déclenchement je pense. Le moral joue beaucoup également
Femme 25 ans. Symptômes depuis octobre 2013, EMG puis diagnostiquée NP gauche en décembre 2013. Lyrica 100mg/jour bénéfique. 2 infiltrations en 2014, échec mais confirme NP. Opérée le 20 octobre 2014 à aix en provence. Arrêt du lyrica février 2015. Plus aucun traitement. Soulagement 90%
Digitale
 
Messages: 416
Enregistré le: Sam 19 Avr 2014 17:51

Re: Les causes "psy"

Messagepar alis » Lun 31 Aoû 2015 18:03

Pour moi j' ai eu des brulures urinaire pendant 6 mois sans pour autant me gâcher la vie c'était par période.
Et au moment ou j'ai appris que j'avais un papilloma virus les brulures étaient constantes. Il y a t-il un rapport je ne sais pas mais en tout cas il faut savoir que rien n'est incurable et toujours garder cela en tête pour avancer même si c'est difficile parfois.
Femme 27 ans
alis
 
Messages: 2
Enregistré le: Mar 14 Juil 2015 13:06

Re: Les causes "psy"

Messagepar Marie-Claire » Lun 31 Aoû 2015 20:27

"Pour beaucoup d'entre nous nous sommes a 90% responsable de la guérison (ou non)"

:o :o :o :o :o
Depuis 2008 - Syndrome de la queue de cheval - paraplégique incomplète - Douleurs neuropathiques intenses : étaux et brûlures en continu avec des pics insupportables -
Marie-Claire
 
Messages: 255
Enregistré le: Mer 19 Nov 2014 21:01

Re: Les causes "psy"

Messagepar jonathan » Lun 31 Aoû 2015 20:44

Moi aussi les douleurs de la NP ont augmenté quand jai decouvert ce que c'etais
Homme 25 ans, NP depuis Avril 2015. Traitement : Lyrica + Kine. Douleur en "montagne russe"
pas d'utilisation de coussin
jonathan
 
Messages: 33
Enregistré le: Mar 9 Juin 2015 16:52

Re: Les causes "psy"

Messagepar nadine3020 » Mar 1 Sep 2015 15:52

Il semblerait que mes douleurs se réveillent lorsque je suis en colère
NP pudendale et clunéale bilatérale diagnostiquée en juin 2015.
opérée le 18 octobre sur les 2 jambes
Laroxyl 20 gouttes le soir
Déplacement béquilles pour moins de 15 minutes ou fauteuil roulant au-delà.
Implantation neurostimulateur le 24 octobre 2017
Reconnaissance handicap 80% par mdph
nadine3020
 
Messages: 145
Enregistré le: Ven 3 Juil 2015 07:36
Localisation: Montbéliard

Re: Les causes "psy"

Messagepar Digitale » Mer 2 Sep 2015 10:53

Oui !!! Moi aussi ! Quand je m'énerve ou que je suis contrariée ou angoissée , j'ai directement des brûlures ( légères ). Les jours ou je suis zen, je n'ai pas le moindre symptôme. Comme si la NP n'existait plus. Comme quoi, les émotions jouent beaucoup avec le corps !
Femme 25 ans. Symptômes depuis octobre 2013, EMG puis diagnostiquée NP gauche en décembre 2013. Lyrica 100mg/jour bénéfique. 2 infiltrations en 2014, échec mais confirme NP. Opérée le 20 octobre 2014 à aix en provence. Arrêt du lyrica février 2015. Plus aucun traitement. Soulagement 90%
Digitale
 
Messages: 416
Enregistré le: Sam 19 Avr 2014 17:51

Re: Les causes "psy"

Messagepar françoise » Mer 2 Sep 2015 17:00

J'ai toujours plus de douleurs les jours de boulot..interessant..vivement la retraite! ;)
60 ans,infirmière cadre en gériatrie;N.P depuis avril 2013,origine présumée problème piriforme gauche,non opérable,non infiltrable..Echec kiné,ostéo,thérapie neurale;suivi sophro,consult.douleur.Lyrica (actuellement en sevrage progressif),Tramadol 100 retard.
françoise
 
Messages: 321
Enregistré le: Mar 8 Avr 2014 21:19
Localisation: Suisse

Re: Les causes "psy"

Messagepar kerjoc » Mar 27 Oct 2015 15:48

bonjour,

"dans la tete n'est pas le bon terme !" car mal accepté par les patients ...

symptomes physiques de causes psy serait plus approprié
ceci devrait vous intéresser

https://www.facebook.com/Syndrome-myofa ... 285539445/
kerjoc
 

Re: Les causes "psy"

Messagepar tara » Lun 10 Avr 2017 18:30

C est vrai je pense, que le stress, l angoisse, et les chocs émotionnels peuvent favoriser l apparition de douleur, mais pourquoi à cet endroit là spécialement, plus qu un autre endroit. Moi suis une anxieuse née, je me tracasse pour tout et m importe quoi, j ai subi des chocs émotionnels et il est vrai que les douleurs ont tendance à s accentuer ou réapparaître après une période de gros stress ou d angoisses, C est certain, je m en rends compte, mais quoi faire pour ne plus s angoisser, C est mon tempérament, j ai essayé une psychothérapie, sans résultat, si quelqu'un un à une solution pour éviter le stress, je suis preneur, j ai été 7 ans sous lexomil, sans amélioration, on me dit qu il faut que je reste zen, et que je dois gérer mes émotions, il y a un bon ostéopathe qui travaille sur les douleurs physiques et morales à Paris, trop loin pour moi et les prix des séances trop cher pour moi mais si cela intéresse quelqu'un un, envoyez moi un message, je vous donnerais ses coordonnés, il est très bon, les commentaires sur le net sont excellents, je l ai contacté par mail, il est très disponible et répond à chacun.
tara
 
Messages: 25
Enregistré le: Lun 3 Aoû 2015 16:20

Suivante

Retourner vers Associées, secondaires ou consécutives à la névralgie pudendale

RUBRIQUE SANTE

PudendalSite vous propose plusieurs articles medicaux. Nous vous proposons une fiche complete sur la prostatite aigue ou chronique ainsi que sur la maladie de Lyme par piqure de tique.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 0 invités